Pourquoi est-il passé par là, celui qui suppliait son Père de lui épargner cette coupe? Parce qu'il existe un fardeau que nous portons tous et toujours, même quand nous ne le ressentons pas.

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. La Bible appelle cela le fardeau de nos péchés. Ils sont toujours là, ces kilos dont nous nous passerions bien et qui pèsent lourdement sur notre conscience. Car nous péchons chaque jour, ne l'oublions pas. Alors, quand nous sentons le poids de nos fautes, secrètes ou connus, quand nous souffrons de notre désobéissance, allons à Jésus. Il sait pardonner; il est venu, il est mort et ressuscité pour cela.

"Va, tes péchés te sont pardonnés" a-t-il dit au paralytique. "Je ne te condamne pas" a-t-il dit à la femme adultère. "Je te pardonne" nous promet-il dans l'Évangile; c'est l'annonce de l'absolution, la promesse quand nous nous approchons de sa table pour manger son corps et boire son sang sous les espèces du pain et du vin. Voyez-vous, les crachats et les ignominies, les coups et les insultes, la croix qu'il a portée, les clous qui ont percés ses mains et ses pieds, tout cela, c'était pour nous, pour qu'aucune de nos fautes ne puisse nous condamner, pour que nos pensées impures, nos paroles méchantes, nos gestes blessants ne puissent pas nous accuser devant le trône de Dieu, pour qu'un jour nous puissions fermer les yeux en disant à Jésus: "Seigneur, reçois mon esprit entre tes mains."

Tout cela, il l'a enduré pour que nous n'ayons pas à nous flageller et nous mortifier pour mériter le salut comme Luther pensait devoir le faire quand il était moine. La Bible dit: "Christ a été fait péché pour nous, pour que nous devenions en lui justice de Dieu". "Christ nous a rachétés de la malédiction de la loi étant devenu malédiction pour nous". "Le sang de Jésus, le Fils de Dieu, nous purifie de tout péché". Voyez, Jésus sait nous dire que la souffrance ne peut pas nous nuire. Qu'elle peut être bonne et utile même quand nous ne le comprenons pas. Qu'il nous aime au milieu de nos épreuves et quand tout, autour de nous, voudrait nous prouver le contraire. Il sait nous dire cela parce qu'il sait dire aux pécheurs que nous sommes: "Va, mon fils, va, ma fille, tes péchés te sont pardonnés. J'ai tout porté et expié. Rien ne peut te séparer de l'amour de Dieu manifesté en moi. Viens, donne-moi la main. Je t'ai racheté, je t'ai appelé par ton nom, tu es à moi Frère (ou) Sœur bien-aimé(e), tu as dans le ciel un Sauveur qui sait faire trois choses: Il sait t'écouter; il sait te parler. Il sait te pardonner. Ne vis pas comme s'il n'était pas là. Il est là, et il est là pour toi. Va le trouver. Il t'attend.

Pasteur Wilbert Kreiss

L'Église évangélique luthérien